079/612.98.35 Rue de la Porcelaine 3, 1260 Nyon cmauron.psy@gmail.com
//www.cm-psy.ch/wp-content/uploads/2020/08/wais-iv.jpg

Bilan

Je vous propose de réaliser des bilans neuropsychologiques pour tout âge. Le matériel à disposition est le suivant :

  • WISC-V : permet de réaliser des bilans d’intelligence pour les enfants de 6 à 18 ans. Il s’agit du test le plus reconnu pour aiguiller les personnes atypiques (hp, hpi, surdoué, asperger, retard mental,…)
  • WAIS-IV : pour les bilans d’intelligence adultes
  • Tests de personnalité : pour aider dans la prise de décision professionnelle par exemple
  • Tests neuro-psychologiques : figure complexe de Rey, épreuve des Barrages, épreuves des 5 mots, MEAMS, MMSE, Token Test, test TDA,… Toute une batterie de tests permettant d’affiner les diagnostiques souvent peu sensibles donnés par la WAIS-IV. Ces tests étant surtout destinés à une population adulte

Tests psychologiques : permettant d’évaluer la présence et la gravité de troubles psychologiques tels que la dépression, la phobie sociale,…

//www.cm-psy.ch/wp-content/uploads/2020/08/réalité-virtuelle.jpg

Réalité Virtuelle

L’utilisation de la réalité virtuelle en psychothérapie est relativement récente mais a déjà fait ses preuves. Ainsi, plusieurs études ont démontrés une efficacité supérieure à la thérapie classique (Bouchard et al., 2003 ; Legeron et al., 2003 ; Klinger, 2011).

Concrètement, lors des séances, le patient est équipé d’un casque de réalité virtuel et plongé dans un univers 3D, le thérapeute restant constamment aux côtés du patient et adaptant l’environnement aux besoins de celui-ci. L’objectif est donc une désensibilisation par exposition progressive en environnement protégé, dans un contexte thérapeutique. L’exposition à un environnement virtuel prépare la personne concernée, à la désensibilisation aux situations réelles à venir, dans les conditions confortables d’un cabinet, sur le contrôle du thérapeute.

Les thérapies par exposition en réalité virtuelle (TERV) s’adressent également à d’autres formes psychopathologiques telles que les addictions et les troubles du comportement alimentaire. Les patients seront immergés dans des environnements écologiques, pour l’exposition mais également sur des contextes virtuels ciblant des processus sous-jacents dysfonctionnels (craving, dysmorphophobie, attentes irréalistes, distorsions cognitives…).
En moyenne, les séances d’exposition sont au nombre de 8 à 12, en fonction des troubles comorbides, de l’évolution du patient et de la sévérité du trouble avec un temps d’exposition de 30 minutes à 40 minutes. Les TERV s’intègrent aux thérapies classiques dans une perspective de maximisation des bénéfices thérapeutiques.

Les troubles pris en charges par l'exposition en réalité virtuelle:

  • Les troubles anxieux :- Conduite automobile : conduite en ville, sur autoroute et routes sinueuses (présence de trafic).- Vertige : cabine d’ascenseur,  planche entre deux immeubles.- Agoraphobie : peur de se retrouver à l’extérieur de son domicile, appréhension des espaces d’où il serait « difficile de s’enfuir ou d’être secouru », p.ex. : métro, supermarché.- Peur de l’avion : Mise en situation de passager d’un vol.
    - Claustrophobie : peur des espaces clos, confinés, p.ex. cabine, ascenseur
    - Glossophobie : peur de parler devant un groupe
    - Aquaphobie : peur de l’eau
    - Acrophobie : peur de hauteur, sensation de vertige
    - Peur de l’eau, du bateau : déplacement sur l’eau et sous l’eau.
    - IRM : simulation de situation du passage de l’IRM
    - Claustrophobie : Cabine – Espaces confinés, Ascenseur
    - Phobie Sociale : Présentation en public – Cours Universitaire.
    - Phobie Scolaire : Lecture dans la salle de classe, passage au tableau.
  • Troubles de l’Attention : Mises en situation de travail où le patient se trouve perturbé par divers événements
  • Troubles des conduites alimentaires et troubles somatoformes
  • Addictions

Bibliographie

https://www.rts.ch/play/radio/cqfd/audio/la-realite-virtuelle-78?id=7843031

Bouchard S., St-Jacques, J., Robillard, G., Cote, S., Renaud, P. (2003). Efficacité de l'exposition en réalité virtuelle pour le traitement de l'acrophobie : Une étude préliminaire. Journal de thérapie comportementale et cognitive, 13 (3), 107-112.
Legeron, P., Roy, S., Klinger, E., Chemin, I., Lauer, F., André, C., Macqueron, G., Nugues, P., (2003). Thérapie par réalité virtuelle dans la phobie sociale : Etude préliminaire auprès de 36 patients. Journal de thérapie comportementale et cognitive, 13 (3). 113-127.
Klinger, E. (2011). Apports de la réalité virtuelle à la prise en charge de troubles cognitifs et comportementaux. Canadian Psychology/Psychologie canadienne, Vol 52(1), 10-19.

Moussaoui, A. & Pruski, A. (2014). Les thérapies d’exposition par la réalité virtuelle. Broché

Stora, M. & De Dinechin, B. (2005). Guérir par le virtuel : une nouvelle approche thérapeutique. Broché

Psycom : La réalité virtuelle pour soigner la santé mentale

Le Monde : Des thérapies en réalité virtuelle pour surmonter ses phobies

CNRS – Le Journal : Guérir le vertige grâce à la réalité virtuelle

Passeportsante.net : Comment venir à bout d’une phobie ?

Psychologies.com : La thérapie par réalité virtuelle pour soigner les troubles psychiques

Réalité-virtuelle.com : Une étude prouve que l’apprentissage en réalité virtuelle est meilleure

//www.cm-psy.ch/wp-content/uploads/2020/08/marche.jpg

Psychothérapie TCC

Plusieurs formes de psychothérapie peuvent être utilisées, en fonction des besoins de chacun et des objectifs thérapeutiques.

Ainsi, pour certaines personnes, le contexte du cabinet peut être oppressant ou associé à certaines craintes. C'est pourquoi, je propose des thérapies en marchant, en forêt, en campagne, au bord du lac, dans un rayon de 10km autour de Nyon.

A contrario, pour certains patients (p.ex., troubles anxieux, accident), il est difficile de se déplacer, d’aller dans un endroit inconnu, de sortir de sa zone de confort. Pour ce type de personne, je peux me déplacer, sur rendez-vous, à leur domicile dans un rayon de 10km maximum autour de Nyon. Cette prise en charge ne peut se faire que lors des premiers entretiens. Il sera par la suite nécessaire de pouvoir vous déplacer au cabinet.

Dans le même ordre d’idée des séances par visio-conférence (Skype, Whatts’App, Zoom) peuvent être mis en place pendant une partie de la thérapie.

//www.cm-psy.ch/wp-content/uploads/2020/08/relaxation.jpg

Relaxation

Cohérence Cardiaque

La cohérence cardiaque est une méthode de respiration qui consiste à effectuer des séries de respiration régulière. Cette méthode permet de diminuer le stress, d’offrir un meilleur contrôle du rythme cardiaque et d’améliorer la concentration.

 

Training Autogène de Schultz

Dans le cadre des séances de thérapie, il est possible de mettre en place des sessions de relaxation en utilisant la méthode du Training Autogène de Schultz.

Cette méthode, dans une forme d’auto-hypnose, peut vous aider à abaisser les tensions et ressentir un bien être immédiat.

 

Méditation – Pleine Conscience

Cette technique demande plus d’entraînement que les deux précédentes mais est également plus puissante. Elle permet de gérer les émotions dans son quotidien et d’acquérir une certaine quiétude.